Traduit du russe par C. Andronikof et A. de Couriss, préface P. Sipriot, commentaires G. Philippenko

LGF, collection Le Livre de poche, n° 388, 2008, 217 p.
Ce court roman, plein de brio, annonce toute l'oeuvre de Dostoïevski. « Demain, demain tout cela finira », dit le joueur qui recommence à jouer éternellement.

Le